7ième Régiment d'Artillerie à Pied de la Ligne asbl

Qui sommes-nous ?
En août 2012, a été créé un groupe de reconstitution historique napoléonienne, le 7ème Régiment d'Artillerie à Pied de la Ligne – 1805..

Nous participons, en outre, a des reconstitutions historiques, des défilés, des démonstrations et à certaines  commémorations ayant trait à l’histoire de la Révolution, du Consulat et de l'Empire napoléonien.

L'élément probablement le plus passionnant pour nos membres est certainement d'apprendre et d'assurer le service d'une pièce d'artillerie de type Gribeauval conformément aux règlements de l'époque ainsi que d’assurer son entretien.

artillerie_gribeauval_HI.jpg

Un peu d'Histoire.
Le 7ième Régiment d'Artillerie s'est illustré sur de nombreux champs de batailles ou conflits ou la France fut impliquée et ce sur une période de 232 années.
1720, création du 7ème Bataillon du Régiment de Royal Artillerie.
En 1759, il allait devenir le 7ème Bataillon de Royal Artillerie et en complément de ce nom il y a été ajouté le nom du commandant de l'unité.
En 1765, il est renommé Régiment d'Artillerie de Toul pour ensuite devenir à partir de 1791, le 7ème Régiment d'Artillerie.
En 1794, il fut alors renommé 7ème Régiment d'Artillerie à Pied
De 1923 à 1966, Il connu plusieurs dissolutions et recréation pour terminer enfin en 1999 comme 91ème Régiment d'Artillerie Le Régiment fut commandé successivement :
En 1792, par le Colonel Pierre Morand Dupuch de Grangeneuve qui deviendra ensuite général de division
En 1793, par le chef de Brigade Legrais
En 1795, par le chef de brigade Jean-Baptiste Nicolas Humber
En 1798, par le chef de brigade Jean Nicolas Seroux de Fay qui deviendra ensuite général de division
En 1800, par le chef de brigade Alexandre Berthier de Grandy qui deviendra ensuite général de division
En 1801, par le chef de brigade François Louis Dedou-Duclos qui deviendra ensuite général de division
En 1803, par le Colonel Pierre Marie de Bicquilley qui deviendra ensuite général de brigade
En 1809, par le colonel Pierre Henry Lepin qui deviendra ensuite général de brigade
En 1811, par le colonel Hyacinthe Colin
En 1814, par le colonel Jean Nicolas Le Roy
En 1815, par le colonel François Berthier de Grandry qui deviendra ensuite général de brigade


Campagnes ou batailles auxquelles le Régiment participa durant les guerres de la Révolution et de l'Empire

1782      Expédition de la Jamaïque
1792      Bataille de Valmy - Bataille de Jemappes
1793      Neerwinden - Bataille de Hondschoote - Bataille de Wattignies
1794      Bataille de Fleurus - Bataille d'Aldenhoven Maëstricht -Bois le Duc
1796      Bataille de Neresheim - Khel
1799      Bataille de Bergen - Bataille d'Alkmaar - Bataille de Castricum
1800      Bataille d'Engen – Moeskirch – Kirchberg - Hochstadt - Bataille de Hohenlinden
1803 – 1804 Camp de Montrieux
1805      Bataille d'Ulm - Bataille d'Austerlitz
1806      Bataille de Iéna -                Bataille d'Auerstaedt
1807      Bataille d'Eylau -                 Neisse
1809      Bataille de Girone - Bataille d'Eckmühl - Bataille de Wagram
1810      Bataille d'Astorga
1811      Tarragone
Bataille de Sagonte
1812      Campagne de Russie
Bataille de la Moskova - Bataille de la Berezina - Vilna
1813      Saint Sebastien
Campagne d'Allemagne
Bataille de Kulm - Bataille de Dresde - Modin
Bataille de Torgau – Dantzig - Bataille de Leipzig
Witenberg - Custrin
1814      Guerre d'indépendance espagnole
Campagne de France
Bataille d'Orthez - Bataille de Toulouse
1815      Campagne de Belgique

Bataille de Waterloo ou se termine pour le régiment l'épopée napoléonienne mais pas son histoire


Les Pièces d'artillerie.
Le système en vigueur pendant toutes les campagnes de la Révolution, du Consulat et de l'Empire est celui de Gribeauval, du nom du premier inspecteur général de l'artillerie, qui le mit au point à la suite de l'ordonnance de 1764.

zoom_9d0fe80de123decf730c296cbf1996c8.jpg

L'originalité de Napoléon est d'avoir utilisé l’Artillerie en "Grande Batterie" réunissant jusqu'à 100 pièces.

 

"NELLY"

Le 7ième Régiment d'Artillerie à Pied de la Ligne a le plaisir de vous présenter une réplique d'une pièce d'artillerie de 4 livres (échelle 1/1) qui a été fabriquée en reprenant les plans d'origine d'une pièce d'artillerie de campagne de type Gribeauval
Notre pièce ayant passé avec succès le banc d'épreuves des armes a feu de Thüringen (Allemagne).

Nelly, le nom de notre pièce d'artillerie a été choisi en mémoire à une personne chère dans le cœur de certaines personnes membres de notre régiment et qui malheureusement n'est plus de ce monde. Des tirs à blanc se feront durant nos prestations et nous aurons l’honneur de vous présenter a ces occasions un peu plus en détail l’artillerie à cette époque.

La Reconstitution historique

La reconstitution historique permet une approche renouvelée de l’histoire et aussi d’en faire partager le goût au plus grand nombre.
Il est donc important que la reconstitution historique présente une image la plus proche possible de la réalité.
Il n'est pas dans nos intentions de faire de la propagande napoléonienne, mais bien de réaliser un véritable travail de recherche historique. Nous voulons étudier ce que fut le quotidien des soldats qui endossèrent un uniforme parce qu’on ne leur laissait parfois pas le choix de faire autrement.

Le 7ième Régiment d'Artillerie à Pied de la Ligne est une association sans buts lucratifs depuis le 29 août 2012 (publication dans les annexes du Moniteur belge du 11 septembre 2012.
Un règlement intérieur a été rédigé afin de définir ou de préciser les règles de sécurité et les modalités utiles au bon fonctionnement du Régiment mais aussi de fixer les modalités d'exécution desdits statuts. Ce règlement intérieur s'applique à tous les membres du Régiment.


Intéressé(e) ?
Vous pouvez rejoindre notre Régiment et participer ainsi aux reconstitutions, défilés démonstrations et commémorations historiques
La cotisation annuelle comprend l'assurance individuelle, la participation à l'acquisition des matériels nécessaires aux bivouacs et à votre formation en tant que canonnier ou servant de la pièce d'artillerie.
Les dames sont également les bienvenues et peuvent participer à 'l'intendance lors de nos diverses activités.
Chaque membre devra acquérir progressivement son uniforme et son équipement/ Le Régiment peut mettre à la disposition des membres certains &équipements (giberne, banderole, baudrier, épaulettes, sabre-briquet etc.)

Nourriture ?
Cela dépend de l'événement. Souvent nous faisons la nourriture nous mêmes au dessus de notre feu de bivouac.

Où on lieu les événements ?
Les événements ont lieu dans toute l'Europe, ils se concentrent souvent dans une  zone géographique comprenant la France et la Belgique. Ce sont souvent des lieux historiques  Austerlitz, Leipzig, Boulogne, Waterloo, etc.

Où dormons-nous ?
Sous des tentes, aux mesures de celles de l'époque.
š›
Pour de plus amples renseignements, N'hésitez pas a vous adresser a nous
ou à un de nos membres